Konako de la guilde Révolution faisant partie de l'alliance VVV nous a fait part de sa version de l'affaire dévoilée dans un article précédent.

Tout commença quand au sein des VVV plusieurs voix suggérèrent le recrutement d'une ou deux guildes supplémentaires pour contre-carrer les plans des Fails. Mais, suite à cette proposition, Oli-chève ne se limita pas à une ou deux guildes et se lança dans un recrutement intensif.

Cette venue soudaine de nombreuses guildes dans les rangs des VVV déséquilibra l'alliance.

En effet, ces nouvelles guildes se lâchèrent sur le canal alliance qui jusque là abritait de sympathiques conversations. Très vite le canal alliance des VVV subit des floodeurs massifs mais aussi des campagnes de recrutement et de commerce.

Relativement agacés par le saccage que subissait leur beau canal, les VVV d'origine n'en pouvaient plus et regrettaient profondément ce nouvel arrivage. La goutte d'eau fut quand on remarqué que certaines nouvelles recrues profitaient du nom "VVV" pour recruter dans leur guilde sur les canaux de recrutement.

Suite à ce cuisant constat d'échec, VVV fit le ménage dans ses rangs et 5 à 6 de ces nouvelles guildes furent bannies de VVV.

Selon Konako, ces guildes n'ont absolument pas été bannies pour une histoire de non paiement.

En revanche il admet volontiers qu'il n'est pas au courant d'un éventuel chantage, mais se souvient seulement de certaines de ces guildes proposant "je paye 500.000k pour le krala" au moment de l'ouverture.

De son propre aveu, si le chantage opéré par Tik sur les nouvelles guildes de l'alliance était bien réel, cette attitude serait vraiment déloyale à ses yeux.

 

A vous de vous faire votre propre opinion !